رمضان كريم

إعلان


 

الفيس بوك


Face FanBox or LikeBox

إعلان

لا للظلم

 

البحث

Arrestation de Mauritaniens : Les précisions du Gouverneur de la région de Boké
الأربعاء, 20 يناير 2016 17:10

Tel qu'annoncé en primeur par Guineenews hier, les services de sécurité guinéenne, en collaboration avec le syndicat des transporteurs routiers, ont arrêté mardi 19 janvier à Boké des mauritaniens munis d’armes en provenance de la Guinée Bissau voisine. Intervenant ce mercredi sur les antennes de radio Espace, Siba Loholamou, Gouverneur de la ville de la région de Boké a donné des précisions sur les circonstances de cette arrestation.

 

 

 

 

Selon Siba Loholamou, c’est sur fond de renseignements reçus par les syndicats de Boké suite à un appel reçu par eux de leurs collègues de la Guinée Bissau que les services de sécurité ont pu mettre la main sur ces personnes. 

 

« Ces trois individus de nationalité mauritanienne auraient fuit de leur pays après y avoir naturellement commis des crimes ou des délits, je ne sais c’est pas trop. Les informations ont suivi en direction du syndicat pour dire qu’ils venaient vers la Guinée Bissau pour se diriger vers la Guinée. Les syndicalistes de la Guinée Bissau ont renseigné leurs homologues de Boké. Ces derniers se sont mis en rapport avec les autorités locales et les barrages ont été automatiquement renforcés. Les engins roulants sur lesquels ces présumés malfrats étaient transportés, notamment des motos taxis, leurs pilotes ont été avisés dans le but de s’arrêter au niveau des barrages des services de sécurité. A 35 km de Boké, en allant sur Daadi dans la localité qu’on appelle Kaloka magasin, un barrage des services de sécurité y est érigé, composé de policiers, de gendarmes et des gardes forestières.  Les motos -taxis qui transportaient ces personnes, arrivés au niveau de ce barrage, ont été aussitôt arrêtés parce que les agents en étaient informés. Et ces trois mauritaniens ont été débarqués. Les gendarmes voulant les fouiller et les interroger afin de rendre compte à leur autorité, l’un des mauritaniens a fait sortir son pistolet et a essayé de tirer sur le commandant de la gendarmerie. Ce qui a alerté aussitôt la population qui est venue s’ajouter aux agents de sécurité qui étaient déjà là pour maîtriser ces trois malfrats immédiatement » a expliqué le Gouverneur de Boké.

 

S’agissant du nombre d’armes  en leur possession, le gouverneur a précisé que c’est l’un d’entre eux qui était en possession d’un pistolet à l'aide duquel il a tiré trois coups de feu avant d’être maîtrisé pour être conduit avec les autres dans les locaux de la gendarmerie de Boké pour y être auditionnés.

 

Aux dernières nouvelles, parmi les personnes arrêtées, il y aurait un Bissau Guinéen. La suite des auditions nous édifiera. En attendant, cette arrestation qui intervient quelques jours seulement après l’attaque terroriste du Splendid hôtel au Burkina Faso suscite déjà des commentaires, mais surtout des inquiétudes au sein de la population guinéenne.

source: http://guineenews.org