موريتانيا ـ وثا\قي

الفيس بوك


Face FanBox or LikeBox

إعلان

 

عيادة الشافعي هاتف /26421580


 

لا للظلم

 

 

البحث

L’Assembléenationale adopte le projet de loi régissant le secteur de la publicité
الخميس, 25 يناير 2018 21:45

azzaman.info

L’Assemblée nationale a adopté mardi, au cours d’une plénière présidée par son premier vice- président, le député Mohamed Yahya Ould Kherchy, le projet de loi portant organisation et promotion du secteur de la publicité.

La ministre des relations avec le parlement et la société civile, Mme Hawa Cheikh Sidiya Tandia a souligné dans son exposé devant les parlementaires le contexte dans lequel a eu lieu conduit à l’élaboration de ce projet de loi, relevant au passage les réformes menées par le gouvernement dans le secteur de la communication, qu’il s’agisse de l’extension ou du pluralisme des médias publics ou de la garantie des libertés de la presse écrite, audiovisuelle ou électronique, ce qui fait que notre pays s’est arrogé une place de premier plan en matière de liberté d’expression sur la scène arabe.

Elle a ajouté que le projet de loi vise régir et promouvoir le sous- secteur de la publicité, qui constitue une source vitale de stimulation des moyens d’information qui en tire l’essentiel de ses ressources.

Mme Hawa Cheikh Sidiya Tandia a rappelé que la publicité est exercée actuellement en l’absence de toute règlementation régissant le secteur et dans un contexte qui requiert le renforcement et le respect des règles de la profession ainsi que de la déontologie, relevant que tous ces facteurs ont conduit à l’élaboration de cette loi qui intervient dans le cadre de la réforme entreprise par le gouvernement pour compléter l’arsenal juridique existant d’une part et assurer des relations claires fondées sur la confiance et la responsabilité entre les différents acteurs opérant dans le domaine d’autre part.

Les députés ont, dans leurs interventions, loué le projet de loi qui délimite les contours du secteur de la publicité dans le pays, notant que cela ne manquera pas d’avoir des répercussions sur l’économie nationale en général et sur les entreprises de presse en particulier.

Ils ont réaffirmé le rôle majeur joué par les médias en matière de changement de mentalités, d’orientation et de conscientisation de la société, demandant la mise en place d’une charte d’honneur pour cette noble profession devant l’éloigner des mauvaises pratiques.

Les députés ont demandé aux journalistes de faire preuve de sincérité et d’attachement à la vérité dans les informations qu’ils publient et à éloigner les médias des tendances sectaires et de tout ce qui est de nature à porter préjudice au pays ou attenter à la cohésion et à l’harmonie de la société.

AMI

 

 

El presidente de los pobres en una problema/Abdulah Mohamed el Veth