اتهامات لإدارة SNDEبالفساد _ 2 L’impasse des projets Eau de la SND

(الزمان):عطفا على حديثنا السابق عن الفساد المستشري في شركة الماء والاتهامات الموجة الى مديرها العام وحماته من المؤسسة العسكرية ورجال الاعمال والنافذين في الدولة ننشر اليوم تقريرا بالفرنسية عن ما يجري من فساد في المشاريع التابعة للشركة و التي لا تخضع لرقابة وتعتمد في تنفيذها على المحسوبية والزبونية والرشوة وما الى ذلك من مظاهر الفساد التي توردها مصادر”الزمان” في الموضوع التالي:

 

L’Unité de gestion du projet du réseau de distribution de la ville de Nouakchott (UGPRD) et la Direction des Projets et de la Normalisation, sont les deux grandes entités responsables de l’exécution des projets eau au sein de la SNDE. Parmi ces projets, il y a ceux qui sont importants pour traduire dans les faits, le programme ambitieux du Président de la République pour ce deuxième mandat.

l’UGPRD est chargée du suivi des travaux de la pose du réseau de distribution eau qui sont confiés à des entreprises et ceci au niveau de toute les Moughataa de la ville de Nouakchott, sa gestion administrative et technique présente les lacunes suivantes :

–          Le contrôle technique est quasi absent de la part de la SNDE qui est le maitre d’ouvrage délégué,

–          Il n’y a aucun respect du cheminement et du lit de pose des conduites, parfois les tuyaux sont posés au milieu d’une rue principale,

–          Sans la moindre concertation avec les autres Directions de la SNDE, les entreprises exécutent, dans l’anarchie totale, les branchements d’eau et les compteurs d’eau à l’insu des exploitants SNDE et des abonnés,

–          Les nombres de branchements prévus dans les marchés de travaux sont dérisoires par rapport aux nombres d’abonnés actuels, ce qui suppose une sous évaluation et une défaillance de l’étude initiale,

–          Difficultés de coordination entre l’UGPRD et les autres Directions utilisatrices surtout au niveau de la maitrise du nombre de branchements exécutés et de compteurs d’eau posé,

–          Pas de regard ni caniveaux surtout au niveau des routes principale qui sont couvertes de bitume,

–          Les conduites sont enterrées sans effectuer au préalable les essais de pression conformément au cahier des charges,

–          Les commandes ne respectent aucune procédures et les marchés de fournitures sont adjugés gré à gré au profit de  personnes proches au DG ou au Directeur de l’UGPRD,

–          Les montants importants initialement réservés à l’appui institutionnel, sont utilisés pour la promenade des cadres sous prétexte de la formation,

–          Les délais prévus vont connaitre des retards importants.

Quant à la Direction des projets et de le normalisation, elle est chargée du suivi de l’exécution du grand projet D’HAR qui va assurer l’alimentation en eau potable des populations de la Wiliya du Hod El Charghy ainsi qu’une bonne partie de la Walaya du Hod El Gharby. Le démarrage effectif de ce projet connait un retard important du fait de la défaillance de l’étude et d’un conflit entre la SNDE et la Banque Islamique de Développement qui est l’un des principaux bailleurs de fonds.   

اقرأ أيضا:

اتهامات لإدارة SNDEبالفساد _ 1

اختلاس قرابة 3مليار أوقية..وهروب ولد محمد سيدي وولد سعدبوه

مقالات ذات صلة

اترك رد

زر الذهاب إلى الأعلى
%d مدونون معجبون بهذه: